EMBRUNMAN 2017 – J-22

Un point sur le triathlon mythique a 22 jours du départ qui aura lieu comme chaque édition depuis maintenant 34 ans au plan d’eau d’embrun. Pour la 30éme edition on avait connu la semaine fédérale avec un bike and run sur les hauteurs de Baratier, un aquathlon, et d’autres épreuves liées a la fédération française de triathlon, mais surtout, Embrun avait accueilli l’une des 5 étapes du grand prix FFTRI.

Nous voila aujourd’hui a 22 jours de l’événement, qui durera une semaine avec au programme cette année le retour du grand prix avec un format S différent de ceux que les athlètes de première division ont l’habitude de concourir. En natation, on retrouve une distance classique avec une boucle de 750m, mais dès la sortie du parc a vélo, les athlètes s’élanceront sur un parcours sélectif avec une seule boucle de cyclisme comme lors de la premiere venue du grand prix a embrun en 2013. au programme de ce parcours cycliste, 20,8 km et 515m de dénivelé positif, le parcours passera le long de la durance, puis passage au pont Neuf avant de rejoindre le route de St-Clement durant quelques km puis direction la côte de « LE COIN », environ 3 km de monté avant de basculer sur la descente de Crévoux qui amène vers le pont Neuf, ou les triathlètes retrouveront le parc a vélo d’où ils partiront sur un parcours pédestre de 2 boucles de 2,5km entre le plan d’eau et la durance, avant de rejoindre la ligne d’arrivée bondée de spectateurs.

Cette année, les athlètes devront se lever très tôt, premier départ prévu pour 8h30 pour les hommes, et 10h30 pour les femmes. A noter que les athlètes entreront a partir de 7h30 dans l’air de transition pour les hommes et 10h pile pour les femmes. Une belle bagarre en prévsion entre les clubs leaders. Du coté féminin, Poissy a une avance de 8 points sur ses poursuivants, on retrouve l’E.C Sartrouville, Issy Triathlon et Metz Triathlon en l’espace de 4 points seulement. Du coté masculin, l’E.C Sartrouville mène le classement avec 40 points, le podium est formé de Saint Jean de Monts Vendée Triathlon et Poissy Triathlon avec 36 et 35 points.

 

Rendez vous au plan d’eau d’Embrun le dimanche 13 aout pour suivre le grand prix fftri de triathlon puis pour ceux qui ne seront pas sur place, l’évolution des courses, les résultats seront a suivre sur itriathlon.fr et sur la page Facebook. La vidéo de l’étape sera publiée sur la page de la FFTRI.

Pendant que les athlètes de D1 récupéreront de leurs efforts sous le soleil des Alpes, les futurs Embrunman seront dans leurs petits souliers a l’écoute du briefing réalisé comme chaque édition par Gérald IACONO, l’organisateur de l’événement. Le briefing aura lieu le lundi 14 août a 17h au village expo . Les athlètes déposeront leur vélo dans le parc entre 13h30 et 18h30, c’est souvent a cette période que l’on découvre les sensations des élites, certains sont des habitués de l’événement, comme un certain Marcel ZAMORA PEREZ, qui détient le record avec Yves cordier, 5 victoires de l’épreuve, Il sera sur la ligne le 15 août pour tenter de décrocher une 6ème victoire. Parmi les athlètes pro engagés, le croate Andrej Vistica qui avait remporté la course en 2015, et fini a la seconde place l’année dernière. Autre habitué du paysage embrunais, Herve Faure, vainqueur en 2006,2017 et 2011. Il avait fini au pied du podium l’année dernière et viendra sans doute essayer de remonter sur le podium et défendre le record de l’épreuve qu’il détient avec un temps de 9h34m10s. On retrouvera également les 2 espagnols Victor DEL CORRAL MORALES et Gustavo RODRíGUEZ IGLESIAS qui avait fini 3ème l’année dernière. Chez les feminines, Carrie LESTER, l’australienne qui vient de remporter l’IRONMAN FRANCE de Nice durant le mois de juillet viendra défendre son titre et son temps record de 10h46m26s, ca sera le temps a battre. Emma POOLEY avait prit beaucoup de plaisir dans les massifs alpins, et reviendra tenter de remonter sur la plus haute marche comme en 2015. Coté français, 2éme l’année dernière, Charlotte MOREL a peaufiné sa préparation et sera très ambitieuse pour cette nouvelle édition. Attention a la belge Tine DECKLERS après sa belle saison en 2016.

 

– 15 Août 2017 – 

04h00 Ouverture du parc a vélo Longue Distance

05h55 Départ Féminines du Longue Distance

06h00 Départ Hommes du Longue Distance

06h30  Ouverture du Parc à Vélo du Courte Distance

08h20 Départ femmes Courte Distance

08h30 départ hommes Courte Distance

15h00 Remise des Prix Courte Distance

 

 

Le 15 aout a 05h55, Embrun est encore plongé dans un noir complet, les athlètes s’élancent avec uniquement la lumière des canoës ouvreurs pour se guider vers la première des 4 bouées qui délimite le parcours de 1900m. Qui dit ironman, dit 3800m de natation, donc les athlètes effectueront 2 boucles, et souvent lors du 2ème passage le soleil commence a se lever. Les leaders sortent souvent de l’eau en moins de 50 minutes, et se dirigent ensuite vers l’aire de transition. La transition s’effectue dans le parc à vélo, les athlètes longent le tapis bleu qui les amènent devant le stand de la RAM, la radio locale qui retransmet sur les ondes et internet l’intégralité de la course avec des commentaires des animateurs de la radio et des speakers de l’événement. La RAM met aussi en place un dispositif mobile qui suit la course pour avoir des informations en temps réel. Le stand de la radio est en face de la ligne de montée/descente de vélo. Le parcours cycliste sera bouclé par la tête de course en plus ou moins 6h, le parcours fait 188km avec 5000m de dénivelé positif, les triathlétes vont passer dans les massifs alpins réputés, comme l’Izoard, franchit cette année par le tour de France. Le col de l’izoard c’est 14,7km avec des passages a 11,3%. Avant d’arriver au sommet du col mythique, les athlètes auront déjà 82km dans les jambes, ils commencent la partie cycliste par monter la route des Puys en se dirigeant vers Saint Apollinaire, Savines-le-Lac, passages par le rond point de Baratier qui est un des endroits ou l’on retrouve une foule impressionnante, avant que les cyclistes partent en direction St Clement pour rejoindre vers Guillestre, avant de monter l‘Izoard, les athlètes basculent au sommet vers Biançon pour rejoindre Les Vigneaux et Pallon : 1,5km a 12%. Retour sur Embrun par St Clement, puis en dessert la côte de Chalvet, 5-6km avant de redescendre au parc a vélo au niveau du plan d’eau.

L’Embrunman est un parcours cycliste magnifique, mais aussi un marathon, avec des passages en ville, le long de la durance, autour du plan d’eau. Grâce au grand nombre de bénévoles, les ravitos qui sont disposés très régulièrement le long du parcours d’une boucle de  14km. Pour réaliser le marathon, il y aura 3 tours a effectuer pour faire les 42,195km. Durant la partie pédestre, il y a une côte de 1500m, avec un dénivelé 5%. Cette difficulté sera donc emprunter 3 fois. La tête de course masculine boucle le marathon en environ 2h45/2h50. La tête de course chez les femmes boucle les trois tours en environ 03h15. Une fois les 3 tours de course a pied achevés, les athlètes tournent a droite en direction de la finishline, un tour de la piscine municipale ce qui les amènent sur le tapis bleu ou Gérald IACONO attend ses finishers afin de les féliciter et leur remettre leur polo/ tee-shirt et leur médaille. Cette année, les ravitaillements sont fournis par Aptonia, la marque de produits énergétiques de Décathlon.

Pendant le longue distance, a 8h20, les athlètes du courte distance s’élanceront sur un triathlon au format M, soit 1500m de natation,  44  km de cyclisme et 10 km de running. Une seule boucle de natation avec un aller-retour dans le plan d’eau. Sur la partie cycliste, les athlètes feront les 40 premiers km en passant par les Puys, ST Apollinaire et  Savines-le-Lac. Au rond point de Baratier contrairement au longue distance, ils bifurqueront a gauche afin de rejoindre l’air de transition et partir sur le parcours pédestre qui emprunte le centre ville, le bord de la durance, le plan d’eau. Même finish que sur  le longue distance.

© Photos : Christophe Guiard / TRIATHLETE MAGAZINE

Yann Duriez

Je m'appelle Yann, j'ai 16 ans, je vis actuellement du coté de Lens dans les Hauts-De-France. Je suis passionné par le domaine de l'audiovisuel, une passion qui a grandi avec moi et qui je l'espère deviendra mon métier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *