FLORENT LEFEVBRE – Première sélection nationale

 
Bonjour Florent, te voilà de retour en France après ton séjour en Lituanie pour les Championnats d’Europe Youth. Que retiens-tu de cette première expérience en équipe de France sur un championnat international comme celui-ci ?

C’était une très bonne expérience pour cette première sélection où je retiens un niveau très homogène et haut, c’est le type de compétition où il ne faut rien laisser au hasard, pas le droit à l’erreur.

Tu as terminé 15ème en individuel et 3ème par équipe. Es tu satisfait de tes courses ?

Je termine 15e de la finale A en individuel, je suis satisfait oui, mais avec toujours la volonté de faire mieux, je n’ai aucun regrets.

Tu es parti dernier lors du relais, avais tu la pression ou étais tu serein avant le passage de relais ?

Oui j’étais le dernier relayeur de l’équipe, chaque équipe se composait de 2 filles et 2 garçons. Je ne me suis pas mis la pression, je suis resté concentré mais j’avais l’envie de bien faire et continuer sur la lancé de mes coéquipiers qui m’ont permis de prendre le départ troisième.

Maintenant parlons un peu des tes débuts dans le monde du triathlon. Quand as tu commencé le Triathlon ? Étais-tu plutôt nageur, rouleur ou bien coureur ?

J’ai commencé le triathlon à l’âge 13-14ans, j’étais dans un club de natation avant de commencer le triathlon mais sans réel niveau, j’ai donc appris à rouler en groupe, à adapter mes vitesses. J’ai aussi participé à quelques cross (ugsel) avant de me lancer réellement dans le triathlon.


Peux tu nous présenter une semaine type d’entrainement.

Une semaine d’entraînement varie souvent selon les échéances qui arrivent et elles sont adaptés à différents problèmes (douleurs, fatigue, forme …). Mais cela représente un engagement quotidien.

Tu es dans le club Gravelines Triathlon. Est ce que l’entrainement de groupe te fais t’il progresser ? Est t’il important de s’entrainer en groupe pour toi ? Ou l’entrainement solitaire est t’il plus approprié ?

Pour moi, le plus important c’est de s’entraîner en groupe, car cela permet de ne pas avoir cette lassitude de s’entraîner seul, mais permet aussi de se surpasser continuellement avec les autres athlètes.

Et à part le triathlon, as tu des hobbies en dehors du triathlon ? Continue tu les études, ou passe tu tout ton temps à l’entrainement ?

Je n’ai pas de réelle passion autre que le triathlon. À la rentrée prochaine, je rentre en Terminale, il va donc savoir allier entraînements et études. Et j’ai bien l’intention de continuer mes études car sans elles, je ne pourrais rien faire.

Pour terminer, as-tu des objectifs en tête ? Comment va se dérouler ton été ? Stage, entrainements, vacances, repos .. ?

Je n’ai aucun objectif particulier pour le moment, je vais avoir deux semaines de stage IATE (identification et accompagnement des triathlètes émergents) puis la suite n’est pas encore destinée.

Merci beaucoup Florent, nous te souhaitons bon courage pour la suite en espérant qu’elle ne soit que meilleure.

 

© VS-foto.lt / Fédération Française de Triathlon

Erwina Durez

BIO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *